L’art, l’artiste, son œuvre et sa créativité, sont trop souvent perçus comme un luxe par les entreprises et non comme un puissant véhicule de communication capable d’amplifier, d’élargir, de sublimer, comme un influent relais de puissance identitaire pour gagner des marchés…

En créant une relation intime entre l’entreprise et l’art, on la «  marque  » d’une empreinte unique, indélébile qui en décuple la visibilité et l’adhésion naturelle.

L’art permet de créer des relations spontanées, symétriques et égalitaires.

Alexandre Faux